L’encéphalite japonaise et son vaccin pour vos voyages en Asie

L’Asie est un continent qui regorge de trésors culturels et de lieux idylliques pour les découvertes. Néanmoins, il convient de faire attention à certaines maladies qui peuvent gâcher les vacances. L’encéphalite japonaise est une maladie qui est transmise par un moustique porteur du flavivirus. De la même famille que ce virus, on peut citer celui responsable de la dengue et de la fièvre jaune. Les symptômes de cette infection sont essentiellement de la fièvre, des maux de tête et de la somnolence. Le véritable danger de l’encéphalite japonaise réside dans les complications.

Les manifestations de l’encéphalite japonaise

Comme nous l’avons vu en introduction, les symptômes de l’encéphalite japonaise sont quasiment bénins, voire banales. Plus encore, certains malades ne présentent aucun signe d’infection. Dans des cas très rares, le flavivirus peut entraîner une maladie plus grave. La brutalité dans l’apparition d’une fièvre élevée est une indication non négligeable de la maladie. A part cela, la nuque qui se raidit et les convulsions sont aussi des symptômes certains de l’encéphalite japonaise. Les complications qui peuvent se manifester sont les dommages causés au cerveau et qui peuvent être permanents. L’épilepsie et le retard mental touchent 30 à 50% des personnes atteintes d’encéphalite japonaise et qui n’ont pas reçu les soins appropriés. Il faut être très attentif aux signes car si aucune mesure n’est prise, le décès du malade peut survenir dans le pire des cas.

Le vaccin contre l’encéphalite japonaise

Compte tenu du danger de cette maladie, le vaccin est une mesure primordiale pour s’en prémunir. Certes, une bonne protection contre les moustiques est déjà un excellent moyen préventif mais le vaccin es de loin le meilleur. Toutefois, une piqûre peut survenir à tout moment, surtout en période de fortes pluies. Pour cette clinique santé dédiée au voyage à Mascouche, le vaccin est la meilleure solution qui s’offre aux personnes qui vont séjourner en Asie. En général, le vaccin entier inactivé efficace est donné en 2 doses décalées de 28 jours. Ce vaccin est destiné aux personnes âgées de plus de 18 ans. Selon l’OMS, il existe 3 autres types de vaccins qui sont les vaccins vivants atténués, les vaccins vivants produits par recombinaison et un autre type de vaccin inactivé. 

Les effets du vaccin

En règle générale, le vaccin contre l’encéphalite japonaise ne provoque aucune réaction négative chez les patients. Néanmoins, il convient de demeurer 15 minutes après la prise du vaccin dans le centre médical pour voir si une quelconque réaction allergique apparaît. L’une des réactions qui peut se manifester est la douleur au niveau de la zone d’injection du vaccin. Il est également possible qu’à cet endroit apparaisse des rougeurs ou un gonflement. Si ces signes se présentent, l’application d’une compresse froide et humide peut s’avérer utile et efficace. En cas de malaise ou de mal de tête, la prise d’un médicament adéquat peut être bénéfique. Si jamais les symptômes s’aggravent ou semblent inhabituels, il faut rapidement se référer au médecin traitant.

Note : Coutumes à connaître avant de partir au Japon